Jour 6 et 7

Jour 6: Florence – Florence (0 miles)

Pour la première fois depuis le départ, notre van ne bougera pas. Ça fait du bien quand même. Nous, on va quand même bouger, direction le centre de Florence, pour une journée de visite de la ville. Bon, avec les deux enfants dont un fiévreux, ce fut un peu épique, difficile de les intéresser mais on a quand même apprécié le charme de la ville sous un bon soleil toscan. Nous avons tout de même raccourci la journée avec un Sacha KO et Alexis qui ne voulait qu’une chose: rentrer pour aller à la piscine. 


Malheureusement pour lui, a peine arrivé au camping, l’orage éclatait.  Et quel orage! Des trombes d’eau et des éclairs très proches. Le tout sur une demi-heure. La tente de toit avait du mal à supporter un tel assaut, si bien que nous nous retrouvames à récupérer l’eau qui percait dans des casseroles.

Jour 7: Florence – Tirrenia  (84 miles)

Vu que le camping de Florence nous déçoit sur plusieurs points (piscine fermée un jour sur deux, plaine de jeux fermée, …), nous décidons de retourner vers Pise, mais en traversant la campagne Toscane, chose que nous voulions absolument faire avec le van. Ça valait vraiment le coup. Ces quelques kilomètres hors autoroute nous ont vraiment fait découvrir le charme de ces paysages: villas toscanes, vignobles, pins et cyprès. Le tout agrémenté d’un grand ciel bleu et de températures avoisinant les 30 degrés. Le van à supporté sans peine les quelques belles côtes. Nous recommencerons dès que nous quitterons Pise. C’était aussi une occasion de faire découvrir ait Alex(andra) ce que nous apprécions par dessous tout dans ce genre de road trip.

Nous finissons donc dans un camping “géant” à Tirrenia, au bord de la mer méditerranée, à une dizaine de kilomètres de Pise. Le genre de camping à probablement éviter pendant la haute saison, mais en ce début juin, c’est parfait: pas trop de monde, piscine et pataugeoire, plaine de jeux, luna Park et, par dessus tout, accès gratuit à la plage au bout du camping (il faut savoir que quasiment toutes les plages sont payantes en Italie).

Alexis a enfin le droit d’aller à la piscine. Il se débrouille vraiment bien et est très fier de me le montrer. Quant à Sacha, il va mettre ses pieds pour la première fois dans la mer: le coup de foudre. Il en redemande. 

Nous finissons la soirée par une bière dans le campement. Une journée sans problème… 

Over

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s